Qu’est-ce que la vente avec faculté de rachat ?

Qu’est-ce que la vente avec faculté de rachat ?

Une stratégie pour éviter la saisie immobilière

Le réméré est une vente avec faculté de rachat dans le domaine de l’immobilier. En effet, c’est un dispositif qui est ouvert aux propriétaires immobiliers. En réalité, la plupart des propriétaires font recours aux prêts pour acheter ou rénover leurs biens. Cependant, à cause des situations de la vie, il devient difficile de payer. La seule alternative qui reste, c’est la saisie. À cause du surendettement et du fichage à la banque, ces propriétaires ne peuvent plus contracter un autre prêt. Pour cela, la vente à réméré devient la meilleure solution. Elle permet de vendre le bien, de récupérer les fonds nécessaires pour rembourser les banques et/ou les institutions financières. Ensuite, le vendeur a la possibilité de récupérer son bien sur une durée de 5 ans, avant la fin du contrat de réméré. Tout de même, il faut noter que la transaction se passe devant un notaire.

Payer ses dettes et assainir ses finances avec le réméré

Tout le monde peut avoir des dettes à payer. Et le pire, c’est que lorsqu’elles augmentent, il devient de plus en plus difficile de les payer. Surtout lorsqu’on est propriétaire immobilier, on peut hypothéquer son bien, et le perdre des années plus tard si on n’arrive pas à payer. Si vous êtes propriétaire et que vous avez des dettes colossales à payer, vous pouvez passer par la vente avec faculté de rachat. Le réméré vous permet de vendre votre bien à un investisseur capable de payer la somme dont vous avez besoin. Généralement, le bien est vendu avec une décote de 30 à 40%. Dès que vous rentrez en possession des fonds, vous pouvez rembourser vos dettes et assainir vos finances. Vous avez ainsi la possibilité de recommencer à zéro. Néanmoins, vous disposez de 5 ans pour rembourser votre dette de réméré afin de récupérer votre bien.

Qu’est-ce que le réméré ?

Le réméré qui est une vente avec faculté de rachat est connu sur le marché de l’immobilier depuis plusieurs siècles. Cependant, il n’est pas trop populaire. Pour le réaliser, il faut être un propriétaire et passer par un courtier. C’est ce dernier qui se charge de trouver les investisseurs qui sont achetés le bien tout en faisant des publicités et en les cherchant dans sa base de données. Une fois que l’investisseur est trouvé, toutes les parties prenantes se retrouvent chez le notaire comme dans le cadre d’une vente classique. La seule chose qui diffère, c’est la clause de rachat insérée dans le contrat de vente, permettant au vendeur de racheter son bien lorsque toutes les conditions sont réunies. Si le vendeur ne rachète pas son bien sur la période fixée dans le contrat (généralement de 5 ans), alors il perdra définitivement son bien au profit de l’investisseur.